Tout savoir sur l’assurance chien

Tout savoir sur l’assurance chien

Vous adoptez un chien pour garder votre maison ou parce que vous avez besoin d’un fidèle compagnon, mais en tout cas, il faut qu’il soit en bonne santé. Il n’y a rien de plus triste que de voir souffrir son ami à quatre pattes. Il n’y a rien de plus décevant de le voir incapable d’assumer la responsabilité qu’on lui attribue. Attendre qu’il soit malade, puis se ruiner d’un coup pour ses soins, personne ne le voudra. Le meilleur moyen d’éviter un tel désagrément est d’assurer son chien.

Les avantages de l’assurance pour chien

Dans la vie d’un humain tout comme d’un animal, notamment un chien, les maladies et accidents peuvent survenir sans crier gare. Il vaut mieux se préparer à affronter le pire en versant régulièrement des cotisations ou des primes d’assurance pour chien.

Des dépenses réduites pour le maximum de soins

Si votre chien est assuré, vous ferez moins de dépenses pour ses soins et pour l’entretenir. Cependant, il va bénéficier des bons soins des spécialistes, vous pouvez le vacciner et l’hospitaliser, et les médicaments, aussi bien que les frais de santé, sont pris en charge en partie ou en totalité par son assureur ou par sa mutuelle. Le tableau suivant, qui illustre l’importance du coût des prestations du vétérinaire, vous donnera une idée de ce que vous devez dépenser pour la santé de votre animal de compagnie, si jamais il n’est pas assuré :

 

Type de dépenses

Coût

Diagnostic

30 à 40 euros

Étude consultative du comportement

90 euros

Analyse

50 à 100 euros

Radiographie

50 à 100 euros

Vaccination annuelle

50 à 90 euros

Puce électronique ou tatouage

70 euros

Stérilisation

100 à 200 euros en fonction du sexe

Ablation d'une tumeur

500 euros

Euthanasie

60 euros

Incinération

50 à 200 euros (individuelle ou collective)

 

À travers ce tableau, on peut conclure que les dépenses pour la santé d’un chien ne sont pas des moindres, d’autant plus que la liste n’est pas exhaustive. Le scanner et la chirurgie, par exemple, ne font pas partie du tableau, alors qu’ils font l’objet d’une couverture. Par ailleurs, les prix du tableau sont donnés à titre indicatif. Il faut en effet savoir que les tarifs sont librement fixés par les vétérinaires. En plus, ils ont connu ces derniers temps une hausse de 70 % en France. L’assurance chien vous aidera donc à maîtriser ce genre de dépenses.

Assistance et conseils

L’assureur de votre chien ne se contente pas de rembourser ses frais de soins courants ou de vaccination. Il est aussi en mesure de vous assister et de vous donner des conseils à propos de la nutrition, de l’éducation ou de l’entretien général de votre félin.

Si vous possèdez un chat plutôt qu'un chien, c'est par ici ! :-)

Les remboursements d’une assurance pour chien

L’assurance pour chien est remboursée partiellement ou totalement par la mutuelle ou la compagnie d’assurance. C’est selon le contrat convenu, la formule choisie, et surtout, le montant des cotisations ou des primes versées. Si vous souscrivez à une assurance ou à une mutuelle dont la prime ou la cotisation mensuelle est seulement de 10 euros, sans compter les franchises appliquées à la couverture, ce qui risque d’abaisser davantage le plafond de remboursement, vous risquez une prise en charge non satisfaisante. Par contre, si vous souscrivez à une assurance dont la prime est supérieure ou égale à 80 euros, vous pouvez déjà espérer un remboursement plus conséquent. Plus l’assurance est chère, mieux elle est en mesure de protéger votre chien. Le seuil de remboursement maximal s’élève jusqu’à 2 000 euros. La prise en charge complète des maladies de votre animal et des accidents qui pourraient lui survenir est tout à fait possible à partir d’un certain montant de primes.

Les modalités de remboursement d’une assurance pour chien débutent en général par l’envoi de la feuille des soins vétérinaires et de la facture afférente à l’assureur. Voici un exemple de prise en charge faite par une compagnie d’assurance pour chien :

Mr Dupond adopte Fussy, un chien de race croisée âgé de 4 ans. Ce chien qui possède une identité claire et formelle est assuré depuis trois ans et demi. Fussy a été renversé par une voiture. Le diagnostic a révélé deux fractures de la patte avant. La pose d’une plaque au niveau des fractures a nécessité des frais totalisés à 875 €, comprenant les honoraires du praticien, la radiographie, l’anesthésie, le prix de la plaque et la visite de contrôle. L’assureur de Fussy rembourse les 75 % des dépenses inhérentes à l’accident. Mr Dupond a alors bénéficié d’un remboursement de 656,25 €. Même s’il a dû payer 218,75 €, par rapport aux exorbitants coûts des soins vétérinaires, il a pu réduire ses dépenses et a pu sauver son animal de compagnie en toute urgence.

Le fonctionnement général d’une assurance pour chien

Assurance chien et mutuelle pour chiens fonctionnent de la même manière. Les propriétaires canins cotisent mensuellement, conformément à ce qui est mentionné dans le contrat convenu entre eux et leur assureur. L’assureur puise ensuite sur les fonds de leurs clients en tenant compte des intérêts générés pour rembourser les maladies ou les accidents subis par l’animal. Le remboursement ne doit pas dépasser un seuil maximal. Ce plafond de remboursement annuel est fixé par l’assureur ou la mutuelle.

L’âge minimal pour assurer un chien est généralement de 3 mois, l’âge maximal 8 ans. Les chiens assurés dès leur plus jeune âge paient une faible prime ou une faible cotisation. Sont exclus les chiens malades avant leur souscription et les chiens observant des problèmes génétiques. C’est la raison de l’instauration du délai de carence par l’assureur.

Le délai de carence est la durée établie entre le versement de la première prime ou cotisation et la prise en effet de la couverture afin de réduire les risques encourus par l’assureur. Elle dure entre une semaine et 2 mois, le temps nécessaire pour s’assurer que le chien se porte bien. Pendant ce temps, l’assureur ne prend pas encore en charge l’animal.

Les différentes formules d’assurance pour chien et leurs garanties

Dans le cas le plus général, les mutuelles pour chiens ou les compagnies d’assurances pour chiens proposent trois formules au choix, à savoir :

  • La formule de base
  • La formule intermédiaire
  • La formule complète.

Ces trois formules diffèrent par leur plafond de garantie, par leur cotisation, et par le taux de remboursement des éventuelles maladies ou accidents. L’assistance, le degré des soins et les frais de prévention diffèrent également.

Touchons ensuite un mot sur les garanties offertes par une assurance chien. Elles sont presque les mêmes d’un organisme à un autre.

  • La garantie accident

Elle consiste à prendre en charge l’animal lors d’éventuels accidents domestiques et/ou accidents routiers, et de le protéger d’éventuelles complications. La mutuelle rembourse les services inhérents à l’accident, les consultations et les traitements vétérinaires.

  • La garantie maladie

Si le chien est atteint d’une maladie courante ou d’une maladie grave, la mutuelle prend en charge son traitement ainsi que les consultations vétérinaires afférentes.

  • La garantie hospitalisation

Elle rembourse les frais d’hospitalisation de l’animal, chirurgie comprise.

  • La garantie assistance

L’assureur de votre chien vous conseille et vous accompagne en cas de perte de l’animal ou autre cas similaire.

  • La garantie obsèques

Votre chien a trépassé à une maladie, ou il est mort pour une raison ou une autre. Vous souhaitez l’incinérer. Votre assureur peut prendre en charge les frais dont vous aurez besoin pour ses obsèques.

Pour terminer, il est important de signaler l’obligation d’assurance des chiens spécifiques comme les chiens de chasse pour un chasseur, et les chiens dits « dangereux ».


Astuce du Jour !

Ne payez plus les frais de vétérinaire ! Assurez vos animaux à partir de 3,90€ / mois ! Comparez sans plus attendre et obtenez les meilleurs prix avec notre comparateur d'assurances animaux en ligne



VOUS AIMEREZ AUSSI