/ /

Le permis probatoire - Définition - Pour qui ?


Même en étant titulaires d’un permis, on peut être à la l’origine d’un accident routier, parfois en raison d’un problème d’inattention ou d’imprudence ou encore par maladresse. Des pertes humaines et des dégâts matériels peuvent alorsen résulter. Afin d’éviter ces cas de figure, certaines mesures strictes ont été mises en place. Parmi elles, l’élaboration d’un permis probatoire.

Qu’est-ce qu’un permis probatoire ?

Le permis probatoire est un permis créé le 1er mars 2004 pour les jeunes conducteurs. Il s’agit d’un système consistant à enlever des points sur le permis de conduire en cas d’infraction. Le but de cette sanction est de sensibiliser les conducteurs à la vigilance sur route et au respect des réglementations imposées par le Code de la route.

Le permis probatoire est un permis à vocation pédagogique qui ne comprend que 6 points contre 12 points pour le permis classique. Le conducteur non expérimenté doit alors adopter un parcours sans faute pour pouvoir gagner 6 points de plus durant une période probatoire. Durant cette période,la souscription d’une assurance jeune conducteur est recommandée.

Qui est concerné par le permis probatoire ?

Le permis probatoire est accordé aux automobilistes pour leur première demande de permis. Il est également proposé aux conducteurs dont le permis est invalidé. Ce cas de figure est possible si la personne a perdu tous les points sur son permis.

Le permis probatoire est également indispensable pour les conducteurs ayant eu leur permis annulé par un juge. C’est le cas si les conducteurs ont commis des infractions ayant eu des répercussions sur la sécurité des personnes et des biens.

Comment fonctionne un permis probatoire ?

Le mode de fonctionnement du permis probatoire est assez simple. Le jeune conducteur doit suivre une période d’essai à l’obtention de son permis. Il reçoit 6 points qui peuvent être augmentés s’il ne commet aucune infraction au cours des années. Cette période probatoire dure néanmoins 3 ans, à la fin de laquelle le titulaire peut bénéficier d’un permis classique.

Le détenteur du permis gagne généralement 2 nouveaux points par année. Cependant, s’il commet des infractions, des points lui sont retirés durant la période probatoire. Ainsi, s’il souhaite bénéficier d’une meilleure protection contre les dommages matériels, il peut songer à souscrire une offre d’assurance. Pour cela, il peut s’aider d’un comparateur d’assurance auto. Cet outil en ligne peut l’aider à dénicher une assurance auto pas chère répondant à son profil de jeune conducteur.




VOUS AIMEREZ AUSSI